Confier des sommes non réclamées

AJMJ : sécurisez vos reliquats de compte

Modifié le
Trois personnes en train de consulter une tablette

En tant qu’administrateur ou mandataire judiciaire, vous souhaitez vous libérer de sommes et valeurs correspondant à d’anciens dossiers traités ? La consignation de ces reliquats de compte à la Caisse des Dépôts permet de les sécuriser en toute simplicité. Voici quelques explications.

Pourquoi consigner les reliquats de compte ?

L’administrateur et le mandataire judiciaire (AJMJ) interviennent principalement lors d’un redressement ou d’une procédure de sauvegarde :

  • l’un pour le compte de l’entreprise en difficulté ;
  • l’autre pour celui des créanciers.

Votre mission conjointe est l’apurement des dettes. A ce titre, vous pouvez être amené à faire transiter des sommes et des valeurs. C’est le cas lorsque le chef d’entreprise est interdit bancaire. Au terme de votre mission, comme administrateur judiciaire ou mandataire, vous n’êtes pas en mesure de remettre les sommes à leurs bénéficiaires. Deux cas sont possibles :

  • ils sont inconnus ;
  • leurs coordonnées sont introuvables.

Face à ces situations, vous pouvez consigner vos reliquats de compte pour ne plus avoir la responsabilité de ces sommes. Tiers de confiance, la Caisse des Dépôts assure une gestion neutre et sécurisée des fonds. Cette gestion se poursuit tant que les bénéficiaires ne se sont pas manifestés pour les récupérer. les notaires, les greffiers et les huissiers peuvent eux aussi recourir à la consignation dans des situations similaires.

Comment consigner ces fonds ?

La consignation de reliquats de compte est définitive pour un administrateur ou un mandataire judiciaire. Seul le tribunal de commerce peut donner une autorisation aux professionnels de récupérer des sommes consignées à tort.

  • Il s’agit d’une consignation collective ? Le compte de consignation est ouvert au nom de l’affaire et accompagné d’une liste comportant un ou plusieurs bénéficiaires.
  • Il s’agit d’une consignation individuelle ? Le compte de consignation est ouvert au nom du bénéficiaire.

La démarche à suivre :

  • Pour des reliquats de compte collectifs, vous pouvez consigner directement via la banque en ligne CDC-Net et son service « e-Consignations ».
  • Pour des reliquats de compte individuels, vous pouvez vous adresser au service de gestion de la Caisse des Dépôts.

Dans tous les cas vous devez télécharger, compléter et retourner par courrier :

  1. téléchargez, complétez et envoyez votre dossier composé de la déclaration de consignation (deux exemplaires) et des pièces justificatives ; joindre au dossier la liste des bénéficiaires (identité, dernière adresse connue et/ou sa date de naissance pour une personne physique + SIREN ou SIRET pour une personne morale). Le ou les bénéficiaires sont inconnus ? La consignation ne pourra être acceptée que sur autorisation du juge commissaire, du président du tribunal compétent ou du commissaire aux comptes en charge du contrôle de l’étude.
  2. une fois votre dossier pris en charge par notre équipe, vous recevrez par mail ou par courrier (selon votre choix) les coordonnées bancaires pour effectuer le virement de la somme à consigner. Où envoyer votre dossier pour consigner.

Et après ? Vous recevrez votre justificatif de consignation

Après enregistrement de vos reliquats de compte, vous recevrez par courrier le récépissé de la déclaration de consignation. Ce justificatif, complété et visé par la Caisse des Dépôts, est à conserver précieusement. Il vous sera demandé lors de la déconsignation.

Comment récupérer les sommes et valeurs ?

La personne, habilitée à récupérer les reliquats de compte, est désignée comme bénéficiaire par le mandataire de justice :

  • lors de la consignation ;
  • ou via l’autorisation de justice de retrait;
  • le cas échéant, il s’agit de son représentant ou de ses ayants droit.

La démarche à suivre :

  1. effectuez la demande par courrier simple. Où envoyer votre dossier pour déconsigner.
  2. téléchargez les pièces justificatives et les joindre au dossier.

La déconsignation des fonds, combien ça coûte ?

La gestion de la déconsignation est totalement gratuite. Les sommes sont rémunérées durant la consignation. Le taux est fixé par décision du Directeur Général de la Caisse des Dépôts, prise sur avis de la Commission de Surveillance, et revêtue de l’approbation du Ministre en charge de l’Economie. En octobre 2017, il était de 0,75%.

Le saviez-vous ?

Les sommes consignées sont conservées 30 ans à la Caisse des Dépôts. Passé ce délai, si le bénéficiaire ne s’est pas manifesté, les sommes sont reversées à l’Etat. (Article L518-24 du Code monétaire et financier).

Où envoyer votre dossier ?

Votre dossier est à envoyer uniquement par courrier.